Quelques résultats de nos appuis d’août 1996 à 2014

Plusieurs résultats sont à l’actif de COPRESSA depuis sa création. Ils sont divers et varient selon le type d’activité menée et le domaine d’action.

Education

  • 11 centres d’Alphabétisation créés et 11 moniteurs formés ;
  • 13 écoles des parents créées, fonctionnelles et reconnues par l’état ;
  • 34 enfants Bororo inscrits à l’école ;
  • 430 actes de naissances établis pour les enfants en âges scolaires ;

Appuis en entrepreneuriat

  • 400 femmes formées sur les activités génératrices de revenus ;
  • 150 animateurs/animatrices formées ;
  • 400 productrices d’arachide ;
  • 60 femmes extractrices de beurre de Karité dans la Région du Nord/Bénoué
  • 88 GIC bénéficiaires de micro crédit PREPAFEN;
  • 08 groupes de femmes initiés à la production du « GODO » améliorés ;
  • 05 groupes de femmes accompagnés dans la production et la commercialisation des bonnets « Kiffinédjés ».
  • 01 caisse d’épargne créée pour les femmes Bororo
  • 250 GIC légalisés ;
  • 01 plate forme des acteurs de la filière arachide créée

Environnement

  • 60 bios digesteurs acquis et vulgarisés auprès des ménages d’éleveurs ;
  • 400 000 arbres fournis pour les campagnes de reboisement et des haies vives ;
  • 40 berges de mayo protégées ;
  • Pépinières de 6000 à 20 000 plants réalisées chaque année ;
  • 01 Protocole d’accord signé avec les orpailleurs en vue d’arrêter l’utilisation du mercure

Appuis mixtes et communautaires

  • 520 localités ont bénéficié de sensibilisation, d’animation, structuration et formation à l’hygiène de l’eau et le péril fécal ;
  • 379 Comités de gestion de points d’eau mis sur pied dans les Monts Mandara et 140 dans le département du Logone et Chari ;
  • 08 Comités de Développements Villageois ;
  • 1200 producteurs d’arachide accompagnés ;
  • 36 APE et 02 Comités de Gestion des Centres Polyvalents organisés ; structurés, et formés sur la pérennisation des acquis communautaires dans les Monts Mandara ;
  • 86 APEE, 06 COSA, 06 COGE ont été formés sur la pérennisation des acquis, la décentralisation et le développement local dans le département du Logone et Chari ;
  • 12 autorités communales formées sur le Genre et la Décentralisation ;
  • 20 Comités de Lutte contre le VIH/SIDA mis sur pied ;
  • 01 Association Bororo légalisée ;
  • 60 groupes de femmes et de jeunes en AGR ;
  • Un centre de formation professionnelle construit ;
  • 56 femmes formées en industrie d’habillement.